La malpropreté chez le lapin

eb33b50629f1063ed1584d05fb1d4e96e47ee0d604b0144491f5c47ba1edb3_640

La malpropreté chez le lapin

 

Les lapins sont des animaux naturellement propres. Comme votre chien lors de ses promenades, votre lapin a l’instinct de marquer son territoire avec son urine, il communique ainsi avec les autres lapins. Ce qui vous semble être de la malpropreté peut juste être un panneau de signalisation mais pas seulement. Découvrons ensemble ce que peut signifier les pipis en dehors de la litière de votre lapin…

 

 

La véritable malpropreté

La « vraie » malpropreté est rare chez le lapin. Le plus souvent, lorsqu’un lapin n’est pas propre c’est qu’il ne peut pas l’être (bac à litière inadapté, maladie, problème physique…) ou qu’il ne le veut pas(volonté d’attirer l’attention, remise en question de votre autorité…).

Si votre lapin n’a jamais été propre, c’est probablement parce que vous ne lui avez pas donné les bonnes conditions pour lui apprendre la propreté :

  • Un territoire clairement délimité (cage, enclos, « coin lapin »…),
  • Un bac à litière accessible,
  • Une litière confortable,
  • Une hygiène rigoureuse,
  • Une éducation stricte.

Si toutes ces conditions sont réunies et que votre lapin n’est pas propre, c’est que le matériel ne lui convient pas ou qu’il ne comprend pas vos règles d’éducation.

Si votre lapin vient d’arriver à la maison, ou s'il est installé depuis un moment, il convient de reprendre à zéro les conseils d’éducation à la propreté. Si les règles ne fonctionnent pas, c’est qu’il ne s’agit donc pas de malpropreté mais de marquage ou d’un autre problème.

 

Le marquage du territoire

Dans la plupart des cas, la malpropreté est confondue avec du marquage. Le marquage, qu’il soit urinaire ou par l’émission de crottes, est une question de survie pour le lapin dans son milieu naturel : il s’agit d’assurer la sécurité du territoire !

Le marquage du territoire débute à la puberté et bien souvent la stérilisation ou la castration s’avère très efficace.

Il peut également survenir plus tardivement lors d’un déménagement, de la visite d’inconnus, de l’introduction d’un nouvel animal ou à l’arrivée d’un bébé. A ce moment, votre lapin va marquer son territoire grâce aux crottes et aux urines, mais il va aussi marquer de son menton ses affaires. En principe, dès que le stress lié au changement dans son environnement est passé, le marquage cesse.

 

La remise en cause de la hiérarchie

Le marquage peut apparaître à la puberté lorsque votre lapin, sous l’effet des hormones, veut devenir le « chef de la maison ». Dans ce cas, la stérilisation est une aide précieuse pour remettre votre lapin à sa place de compagnon et non de chef.

Si votre lapin stérilisé marque quotidiennement son territoire, c’est qu’il n’a pas compris que vous êtes le chef de la maison ou c’est qu’il sent qu’il peut prendre votre place ! Il est probable qu’il a cette impression parce que vous cédez un peu trop à ses caprices et/ou que vous manquez de fermeté dans son éducation et dans les règles imposées dans la maison. En un mot, il vous fait « tourner en bourrique » !

Dans ce cas, il convient d’appliquer les mêmes règles que pour l’éducation à la propreté et pour le marquage : réduire son territoire, interdire l’accès aux endroits ciblés et ne plus céder.

 

Le signe d’une maladie

Si votre lapin est habituellement parfaitement propre et qu’il se met soudainement à uriner sur son tapis, ou n’importe où, et qu’aucun évènement extérieur ne semble pouvoir en être la cause, il faut alors penser à une cause médicale.

Le fait d’uriner en dehors du bac peut être un symptôme dans le cas d’un problème urinaire ou rénal, mais cela peut être aussi une façon d’attirer l’attention pour signaler un autre problème. C’est un peu comme si votre lapin tirait la « sonnette d’alarme » pour vous prévenir que quelque chose ne va pas.

Un lapin peut se mettre à uriner en dehors de son bac à cause d’un abcès dentaire ou d’une douleur à l’oreille par exemple. Il tente alors de vous signaler sa douleur ainsi. Dans ce cas, une consultation chez un vétérinaire est nécessaire. Une fois la cause médicale résolue, le lapin redevient propre tout naturellement.

Dans des cas beaucoup plus rares, la malpropreté peut être le signe d’un mal-être (psychique), mais c’est la dernière option à envisager, après avoir exclu toutes les autres causes possibles.

 

En conclusion : les problèmes de malpropreté sont souvent simples à régler. Il s’agit de mettre en place les bases de l’éducation à la propreté le plus rapidement possible chez un jeune lapin pour éviter les mauvaises habitudes. Il convient notamment de fournir au lapin des conditions d’environnement favorables à la propreté.

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,